Menu
Green / LE MAG'

Touche de green #1 – Adieu les bouteilles en plastique

Premier volet de "Touche de green", des articles pour progresser vers une consommation plus responsable ! Loin de moi l'idée de la perfection, seulement un cheminement qui s'opère progressivement car je ne peux pas faire comme si je n'entendais pas les messages sur le climat. L'autre point important de cette transformation du quotidien est bien évidemment Minilove. Comment réagira t-il si dans quelques années, alors que je connaissais l'enjeu pour sa planète, je n'ai rien fait ? Alors aujourd'hui on va parler des bouteilles en plastique. C'est parti !

Retour sur ma consommation

Si cela peut paraître une évidence, si beaucoup ont toujours bu l'eau du robinet, de mon côté j'ai grandi à l'eau minérale. Transporter les packs d'eau, me rendre dans le frigo familial pour attraper une bouteille en plastique et m'hydrater fait partie d'une habitude de longue date. Et les habitudes, on ne s'en détache pas facilement. Aucun problème pour boire l'eau du robinet chez les autres, mais chez moi, petite et ensuite adulte, ce n'est pas quelque chose que je faisais. Aussi lorsque je suis tombée enceinte et une fois que j'ai eu donné des biberons à Minilove, ce sont immédiatement des litres d'eau minérale que j'ai utilisé naturellement.

Les débuts du changement

Depuis quelques mois, il devenait de plus en plus difficile pour moi d'aller au supermarché. Une petite voix culpabilisante me faisait sentir à chaque fois qu'acheter mes bouteilles d'eau n'était vraiment pas le geste eco-friendly à adopter. J'ai donc fortement diminué ces achats et alterné entre eau minérale et eau courante, mais je voyais bien que je buvais de moins en moins d'eau (pas plus de vin hein, je vous vois venir !) ne sachant pas vraiment comment m'y prendre.

J'ai ensuite complètement arrêté l'achat de bouteille pour privilégier l'eau du robinet. Minilove s'en contentait très bien, moi j'avais toujours un peu de mal avec ce goût de calcaire ignoble. Je me suis aussi procuré deux carafes en verre avec des bouchons en liège mais ceux-ci laissaient un goût très fort à l'eau et aux soupes que je conservais. Beurk !

L'alternative à l'eau en bouteille

J'avais interviewé Aude Bk dans le podcast Le Tourbillon, un épisode dans lequel elle parlait de son changement vers une vie plus responsable depuis sa maternité. La suivant assidument sur Instagram, elle propose souvent des alternatives à une consommation dont l'impact environnemental est important. Comme alternative à l'eau en bouteille et pour conserver une eau agréable à boire, Aude a conseillé les perles de céramique qui purifient et dynamisent l'eau, pour n'en conserver que le meilleur.

 

Les perles de céramique

Une commande chez Greenweez plus tard, je me retrouve donc à glisser cette quinzaine de petites perles en céramique au fond de ma bouteille en verre. En argile naturelle et enrichies en micro organismes, elles retiennent les impuretés et les principaux éléments nocifs contenus dans l'eau du robinet. Le chlore s'évapore et le calcaire se dissout naturellement à leur contact.

Les perles en céramique font effet trente minutes après avoir versé l'eau dans la carafe. Une fois que vous avez bu tout le contenant, il suffit juste de remplir à nouveau la carafe. C'est aussi simple que ça ! Elles ont aussi l'avantage d'être utilisables à vie, que demander de plus.

Résultats

La découverte des perles de céramique a beaucoup amusé et intrigué Minilove. De mon côté, j'attendais de savoir quel allait être le goût de l'eau avec ce procédé et je dois dire que je suis plus que ravie. Aucun goût désagréable, bien au contraire. Nous buvons désormais toute notre eau en carafe, adieu les bouteilles en plastique !

Vous connaissiez les perles de céramiques ? Vous aimeriez tester ?

Prochain achat en rapport avec l'eau : prévoir des gourdes lorsque nous sommes à l'extérieur pour ne pas avoir à racheter de bouteilles d'eau. On y va progressivement...

À très vite pour une nouvelle Touche de green !

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :