Menu

L’association Stop Bébé Secoué

Avant d’interviewer Marie dans un épisode du podcast pour qu’elle nous raconte son histoire, j’avais malheureusement déjà entendu parler du syndrome du bébé secoué. Cela était arrivé à l’enfant d’une de mes collègues, dont la babysitter avait fait subir de la violence à son tout-petit. Mon fils avait à peu près le même âge je crois, et j’ai ressenti une immense douleur doublée d’une grande colère.

Alors quand j’ai découvert l’association de Marie, j’ai su que c’était important de parler de ce fléau trop peu connu et de lui donner la parole pour que le plus grand nombre en prenne connaissance. J’ai pris le premier train pour Rouen, il était tôt et j’avais la boule au ventre. Comment allais-je pouvoir contenir mes larmes devant cette femme qui a traversé le pire ? Mes larmes avaient déjà coulé rien qu’en rédigeant les questions que j’allais lui poser.

Mais Marie fait partie de ces femmes solaires, à la volonté de feu et d’une gentillesse naturelle. Son histoire de jeune maman, celle de son bébé secoué à l’âge de six mois, lui a fait traverser les pénombres et renaître dans le don de soi. Elle a créé l’association Stop Bébé Secoué en s’entourant de personnes aussi volontaires et impliquées qu’elle, dont l’unique objectif est que ce drame n’arrive plus jamais.

Le projet de l’association

Stop Bébé Secoué est une association à but non lucratif qui soutient les familles victimes du SBS et fait de la prévention auprès des particuliers et des professionnels de la petite enfance. Une équipe de six personnes s’est formée autour de ce projet d’utilité publique avec pour but ultime que le syndrome du bébé secoué soit reconnu comme maltraitance et puni en conséquence par la loi.

Si vous souhaitez adhérer à l’association, faire un don direct ou en savoir plus, rendez-vous sur Stop Bébé Secoué.

ENSEMBLE, c’est le programme solidaire qui reverse 10% des revenus générés par Le Tourbillon pour ces belles initiatives lancées par les invitées du podcast. En écoutant les épisodes, vous contribuez à faire grandir ces associations.

Merci infiniment ! Et bravo Marie !

L'HISTOIRE DE MARIE